Copyright ©2013 Site de Salvatore Lombardo. Tous droits réservés. Contacter le webmaster.

Retours à Beyrouth

au Liban avec le Général Aoun

Au Liban les choses de la résistance et de la liberté se sont accélérés depuis l’automne 2004 et l’adoption par les Nations Unies de le mémorable résolution 1559 demandant le départ des troupes syriennes d’occupation. Assassinat de l’ex Premier Ministre Hariri, menace sur les anciens patrons de la collaboration tels le Druze Walid Joumblatt, chutes répétés des gouvernements, manifestations populaires monstres, réveil de la France et des nations arabes, puis l’historique retour du Général Michel Aoun, le héros de Baabda.

Métaphore éthique et glorieuse de la paix future au Proche Orient, le très radical concept de Liban Libre imaginé par Michel Aoun, est dans le sens de l’histoire. C’est ce qu’ont signifié au monde les centaines de milliers de libanais venus saluer leur général à son retour.

Mais il y a loin encore du retour au retour. Élections truqués, presse manipulée, menaces d’assassinat, désinformation quotidienne puis enfin la terrifiante de 34 jours lancé par Israël. Salvatore Lombardo, lui-même longtemps interdit de séjour au Liban, est rentré le 7 mai 2005 avec le Général Aoun. Et il a partagé avec lui la gloire et la tragédie. Son récit romantique est un bréviaire de l’usage du rêve et de la vérité en politique. Une itinérance passionnante et passionnée aux côtés d’un héros mélancolique et lumineux.